A toi la mer

Publié le par Illyria

Rien ne me destinait à croiser ton chemin,
Née à distance de toi,
Je n'ai pas grandi avec toi,
Seulement un mystère lointain,
Une étendue éloignée,
Qui ne m'a jamais rien évoqué.
 
Et j'ai vu un film qui parlait de toi:
"Vous croyez connaître l'océan?
Vous allez le découvrir."
Je me suis laissée tenter,
Et à ton charme, j'ai succombé.
 
Je me suis laissée transporter,
Par la musique, tellement touchée,
Par toutes ces images sublimées,
Magnifique était ta réalité.
Grâce à toi, j'ai voyagé.
Et depuis, cette sensation est restée.
 
Bleue est ton étendue,
Si lointain ton horizon,
Je te regarde, et je me sens apaisée,
Ta magie en moi, tu as répandu.
 
D'autres sentiments, tu sais exprimer,
Tes vagues violentes, tes vagues mouvementées,
La tempête, la colère, la volonté
D'être agitée, de briser
La rage en toi incarnée.
 
Tellement de force en toi tu as,
Alors je me laisse transporter,
Je m'évade grâce à toi,
Et je me sens bien, sérénité.
 
 

 

J'ai eu envie d'écrire sur la mer, voici donc un de mes écrits... 

Le film dont je parle c'est Océans, et je ne pense pas avoir besoin de vous dire que je vous le recommande vraiment tellement les images sont magnifiques ;)

D'ailleurs, j'ai changé la description de mon blog (la phrase en haut dans l'onglet de notre navigateur, le truc auquel personne ne fait attention - c'était "Ecrire est une arme" avant), elle est maintenant devenue "Cette vague qui se brise". Il est temps d'expliquer pourquoi... 

Cette vague qui se brise
Sur la lie de la terre
les franges de nos sourires
Et les remords de nos passions
 
Se brise
 
Se brise
 
S'épuise
 
Puis s'éternise
 
Sur le sable de nos mémoires
D'eaux vives et de soleils couchants
 
 
L'urgence de dire
Avant que tout soit gris
 
Cette vague qui se brise  
 
 
Olivier Delbard
 
Je lis peu de poésies en fait. Celle-ci fait partie d'un recueil dont le titre m'a interpelé "Une vague qui se brise". Et j'ai acheté ce recueil, quasiment juste pour elle, qui me parle beaucoup, qui me touche, car elle rejoint ma sensibilité à la mer... 

 

 

PS: c'est mon anniversaire aujourd'hui (26 ans!), je publierai un article plus tard à ce sujet, j'ai encore des choses à vous dire avant :)

Source Source

 

PPS perso: WilliamSt, si tu me lis, ton e-mail a disparu quelque part entre le formulaire de contact de mon blog et ma boîte de réception, peux-tu me recontacter sur illyria.o2 @ gmail.com stp? Merci et désolée :)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Source: article de Ma vie de brune http://maviedebrune.blogspot.fr/2014/04/ah-ouai-une-secte-quoi.html

Source: article de Ma vie de brune http://maviedebrune.blogspot.fr/2014/04/ah-ouai-une-secte-quoi.html

Publié dans écriture

Commenter cet article

De.Lye 29/04/2014 20:14

Ton poème est magnifique ! Joyeux anniversaire en retard, j'espère que tu as profité de ce jour particulier! Gros bisous <3

Illyria 29/04/2014 21:08

Merci beaucoup DeLye <3 Oui j'en ai bien profité, j'ai passé une bonne journée, je suis contente! Bisous, et merci de me lire <3

La Nature et moi 27/04/2014 11:49

Magnifique texte ! Et comme je te comprends ! L'appel de la mer se fait sentir en ce moment... Je vais aller y faire un tour histoire de me ressourcer un peu. Bon dimanche

Illyria 27/04/2014 22:12

Oui tu as raison, autant en profiter quand tu es aussi "peu éloignée" d'elle! Bises

La Nature et moi 27/04/2014 22:10

En fait, je suis à 2 bonnes heures de la mer... Mais j'ai des envies de vacances en ce moment qui me portent à penser que je vais bientôt y aller... Bises

Illyria 27/04/2014 22:00

Merci beaucoup La nature et moi <3 La chance, tu habites à côté de la mer si j'ai bien compris, tu peux en profiter comme ça! Merci, j'espère que tu as fait une bonne promenade vers la mer et que tu as passé un bon dimanche!

maviedebrune 27/04/2014 11:41

Bon anniversaire en retard !!! ♥

Illyria 27/04/2014 21:58

Merci maviedebrune <3 Mais t'es pas en retard, c'est bien aujourd'hui mon anniversaire :D