Et si nous étions plus que des amis?

Publié le par Illyria

Je vais parler d'un sujet plus personnel aujourd'hui, j'ai eu envie de le faire, parce que cette relation, même si elle n'était pas amoureuse, m'a beaucoup apporté. J'ai hésité à publier cet article parce que bon il parle de sexe, et c'est un sujet personnel et intime et je suis dans un espace public (oui quand même, ne l'oublions pas). Mais même si le sexe est un sujet plus ou moins tabou, il reste un aspect important dans nos vies, et je crois que c'est essentiel de pouvoir en parler plus ou moins librement (tout en gardant une certaine pudeur et intimité, quand même). Ca fait partie de la vie, ça n'a rien de honteux au final. Je dédicace cet article au site Madmoizelle qui parle ouvertement de ce sujet et de toutes ses facettes, et à Diglee, qui approche ce sujet et l'assume publiquement, notamment avec sa future bande dessinée, Anna, qui comportera des passages érotiques. 

Avril 2013. Ma dernière relation avec un mec remontait à juillet 2011, personne ne m'avait touchée depuis. Mais j'étais bien occupée, la présence d'un homme ne me manquait absolument pas. (Oui je n'ai pas eu de rapports pendant deux ans, non cela ne m'a absolument pas manqué. Oui on peut se passer de sexe, et non ce n'est pas une tare) J'avais toujours eu des rapports sexuels dans le cadre d'une relation amoureuse, et en avoir en dehors de ce cadre ne m'attirait vraiment pas, je n'en voyais pas l'intérêt. Mais en discutant avec des amis hommes, qui eux, couchaient sans sentiments, je me suis dit "Et pourquoi pas tenter l'expérience? Et pourquoi pas me laisser tenter pour une fois?"

Je me suis donc laissée tenter, et personnellement, ce n'est pas une expérience que j'ai envie de recommencer, car je trouve cela plus frustrant qu'autre chose. On quitte notre solitude le temps d'un soir pour mieux la retrouver et se la prendre en pleine face le lendemain... On se donne à une personne dont on ne connaît quasiment que le prénom, on se dévoile intimement à une personne seulement de très court passage dans notre vie, et au final c'est tellement étrange, tellement maladroit... Donc je l'ai tenté, je sais ce que c'est, mais je ne le referai plus.

Mais il y a une exception avec lequel il y a eu des prochaines fois. Je vivais dans un foyer jeunes travailleurs l'année dernière. Je connaissais ce mec, on s'était déjà vus plusieurs fois, mais c'est tout. Et puis un jour, je remarque un changement d'attitude envers moi. Je remarque qu'il est attiré par moi, qu'il est intéressé par mon corps. On passe une soirée ensemble, il me cherche, et cette fois, je me laisse faire, je lâche prise. On passe la nuit ensemble, c'était seulement sexuel, je ne m'attends à rien. 

Je rentre chez mes parents le lendemain, et là surprise, un sms de lui. Finalement, on se revoit, et les choses sont claires dès le début : ce n'est pas et cela ne sera pas une relation amoureuse. Mais cela sera plus que purement sexuel, un sex friend comme on dit.

Ce n'était pas seulement coucher ensemble, c'était plus que cela. On passait aussi du temps ensemble. Il m'a dit que je devais avoir plus confiance en moi, que je devais croire en moi. Cela m'a vraiment beaucoup touché que quelqu'un me dise cela, car d'habitude, c'est moi qui tenais ce discours aux autres. Mais là c'était pour moi que l'on tenait ce discours. Et il m'a aidé à prendre plus confiance en moi, à me libérer. Il me laissait du temps pour me guider, pour m'apprendre, pour m'expliquer. Ce n'était pas seulement du sexe, c'était plus que cela. 

Un an après, je vois toujours les effets que cette relation a eu sur moi. Je me sens plus en confiance, plus sûre, plus libre, et c'est le seul mec à m'avoir apporté cela. Car j'étais prise en considération et il y avait une volonté d'aller plus loin, de ne pas se contenter des acquis, des habitudes. 

Et pourtant ce n'était pas une relation amoureuse. Mais c'est une des relations qui m'a le plus apporté jusqu'à maintenant. J'aurais pu passer à côté de cette relation. Mais je me suis laisée tenter, j'ai lâché prise, et je ne le regrette vraiment pas. C'est en sortant de sa zone de confort que l'on peut faire des rencontres qui nous enrichissent.

Cette relation a duré un mois. Elle s'est arrêté car j'ai quitté le foyer. Le dernier jour que l'on a passé ensemble, je lui ai dit "merci", et il m'a répondu "c'est bien un truc de filles de dire merci ça." Oui peut être, mais ce merci tu le méritais, et je le pense toujours maintenant, un an après...

Source: Peintures par Pierre Farel

Source: Peintures par Pierre Farel

Publié dans relations

Commenter cet article

Vince 24/08/2015 13:13

Se dévoiler aux autres n'est pas évident, d'autant plus qu'ici, chacun(e) se cache derrière un écran et un clavier.
Ton témoignage est soft, teinté de tendresse et les personnes sensibles le percevront parfaitement.
Le sujet abordé avec tact, fait partie de la vie, de la tienne et parfois des nôtres.

Vince 24/10/2015 18:59

Je n'attendais même pas une réponse de ta part Illyria.
Je voulais simplement te témoigner ce que je ressentais au fond de moi, sans jugement, juste un sentiment de ce que l'on peut être ou faire et le fait de se reconnaître à travers les écrits d'une inconnue. J'ai voulu partager cela avec toi...
Je suis heureux que cela t'ai fait plaisir.
Si tu veux découvrir un peu plus de moi, je peux te donner un chemin pour me découvrir. Mais je n'ai pas composé de blog, j'ai un profil très anonyme sur FB si cela te tente avec des "quotes" mis en images par mes soins.

Illyria 24/08/2015 18:16

Merci, j'apprécie tes compliments! (Je sais pas quoi répondre d'autre en fait, mais ton commentaire me fait plaisir)

Charlie Dupin 21/07/2014 14:14

Tu as abordé ce sujet intime avec beaucoup de pudeur je trouve. Je ne me sens pas capable d'avoir ce genre de relations (je m'attacherais). Après si tout est clair entre les deux partenaires chacun est libre de faire ce qu'il veut. Tu rappelles très justement dans cet article que vous êtes avant-tout deux êtres humains et qu'il y a forcément un échange ou une complicité qui se crée. Belle façon d'aborder le sexe sans sentiments!

Illyria 22/07/2014 15:51

Merci pour le commentaire sur la façon dont j'ai abordé le sujet, c'était ce que je voulais faire parce que bon c'est un peu compliqué de parler de sa vie sexuelle en public ^^
Je ne me suis pas posée de questions quand je me suis lancée dans cette relation, ça a été défini dès le début, et c'est vrai que je me suis moins même surprise d'avoir réussi à ne pas m'attacher et à garder ce détachement. Comme quoi... Après c'est pas du tout un mec avec lequel j'avais envie d'être en couple et qui me correspondait :')
Merci pour ton commentaire Charlie :)

Hortense 21/07/2014 12:58

Waouh je me suis pas mal reconnue dans ton article, sortant justement d'une relation un peu comme celle là, sauf que moi j'étais amoureuse et lui ben... pas du tout ! c'est le genre d'expérience qui participe un peu à notre maturation affective et ça fait du bien ! :)

Illyria 22/07/2014 15:49

"Maturation affective", c'est exactement ce terme là, ça décrit exactement ce que ces aventures / expériences m'ont apporté :) C'est vrai que c'est le risque les sentiments, j'ai eu de la chance qu'il n'y ait aucun problème des deux côtés...
Merci pour ton commentaire et passage ici :)

Marie Kléber 21/07/2014 12:20

MERCI pour cet article Illyria et d'avoir osé aborder un sujet comme celui-là. Quand on sort d'une relation amoureuse difficile, refaire confiance, se refaire confiance, s'aimer, s'estimer est un tour de force. Il faut du temps pour reprendre les rênes de sa vie.
Je ne suis pas très intéressée par les aventures d'un soir (ça ne m'est jamais arrivé non plus), car comme tu le dis c'est la même solitude avant qu'après.
Mais il y a des personnes, des rencontres qui peuvent changer notre vie, notre façon de voir les choses. L'acte sexuel a une dimension spirituelle pour moi. Même si ma dernière expérience m'a plutôt fait connaître le côté animal de l'acte. Le plaisir partagé n'était pas de mise.

A ce propos, j'ai lu un livre de Paulo Coelho sur le sujet, Onze Minutes, si ça t'intéresse. Il m'avait beaucoup plu.

Illyria 22/07/2014 15:56

Merci beaucoup pour ton commentaire Marie, il m'a rassuré sur le fait d'avoir publié cet article parce que bon faut assumer et oser quand même ^^
Oui je vois ce que tu veux dire, il faut se reconstruire après, ça demande du temps et c'est vrai que des personnes comme ça aident à se sentir mieux. Si je ne l'avais pas croisé, je ne me sentirais pas aussi bien, aussi à l'aise et aussi sûre dans mon couple actuel...
Et pour la solitude avant et après, c'est vraiment ce qu'il m'a marqué le plus la première fois où j'ai essayé et c'est clairement ça qui m'empêchera de recommencer, c'est bien sur le moment, mais bon sinon voilà...
Donc je te comprends et tu es sur le bon chemin pour te reconstruire, cela risque de prendre du temps vu le comportement d'Ahmed / Roger envers toi, mais c'est possible!

Merci pour le livre de Paulo Coelho, je ne connaissais pas celui-là, mais je le note il a l'air très intéressant!