Cas de conscience - Culpabilité

Publié le par Illyria

La culpabilité. Ce sentiment qui s'infiltre en toi et qui t'empêche d'être toi, d'être vraiment toi, aussi libre que tu voudrais l'être. 

J'ai rencontré un ami sur Internet, il y a 4-5 ans. On a commencé à plus se parler à un moment où ça allait moins bien à cause d'un autre "ami" avec lequel j'étais très proche. On se parlait régulièrement virtuellement, puis la vie nous a fait prendre des directions opposées. Je me suis tournée vers le développement personnel, j'ai évolué, alors que lui continuait à stagner dans son manque de confiance en lui, dans ses peurs d'échouer, dans ses blocages. Il stagnait. Donc forcément, cette relation a fini par me lasser et par ne plus rien m'apporter. Ce n'est pas le genre de personne qui peut m'encourager, me soutenir, avec lequel je peux avoir une vraie discussion intéressante. Je l'apprécie, mais il ne m'apporte plus rien.

Alors je me suis éloignée. Je n'ai rien contre lui, je ne peux pas lui dire "tu ne m'apportes plus rien, désolée je ne veux plus qu'on se parle." Mais il ne m'a jamais lâché. Ca fait plus d'un an que j'ai pris mes distances avec lui, que je ne le contacte plus spontanément, que je ne lui parle plus que de manière évasive de ma vie. Ca fait depuis plus d'un an que nos discussions sont creuses, vides et rapides. Mais il ne me lâche pas. Il m'a même offert un cadeau pour mon anniversaire alors qu'on ne se parle quasiment plus et que je mets du temps à répondre à ses messages.

Et là le cas de conscience se pose. Culpabilité, "je profite de son amitié", "je ne suis pas honnête avec lui.". Mais je n'ai rien contre lui. Je ne me vois vraiment pas lui dire "Je n'ai rien contre toi, mais je ne veux plus te parler." Donc je garde mes distances, j'essaie de m'éloigner de plus en plus, et puis on verra. 

Il y a des personnes comme ça, qui ne se rendent pas compte que la relation ne devient plus satisfaisante, qu'elle n'a plus d'intérêt, qu'à un moment, il faut s'éloigner, tourner la page, accepter les directions différentes que la vie nous a fait prendre.

J'ai eu le cas aussi avec un mec rencontré sur Internet en mars. On se parlait bien, mais sans plus. J'ai quitté le site de rencontres, mais on a gardé contact sur Facebook. Mais c'était au moment où j'ai pris conscience que j'avais besoin de faire un travail sur moi, et donc de ne plus rencontrer de nouvelles personnes pour le moment, pour mieux poser les bases pour me reconstruire. Je n'allais pas lui parler, mais lui venait toujours. Soit disant pour me mettre en confiance, pour montrer qu'on pensait à l'autre et qu'on l'appréciait. Je lui ai expliqué que j'avais besoin de prendre du recul, parce que j'avais fait des erreurs dans le passé et que je ne voulais pas recommencer. (et là il m'a sorti une phrase epic: "Alors va au restaurant avec ton passé pour arranger les choses" ;) ) Bref, je me suis éloignée, mais il ne me lâchait pas. Même si je mettais deux jours à répondre, même si nos discussions duraient cinq minutes, même s'il n'y avait pas de complicité, pas de feeling entre nous, et qu'on avait rien à se dire. Il ne me lâchait pas. Il pensait que c'était de la timidité de ma part. Non, on a juste rien à se dire. Alors j'ai été obligée de lui dire "écoute je t'apprécie, mais il n'y a pas de feeling entre nous, on a rien à se dire, c'est pour ça que je mets du temps à répondre." Et il a enfin compris et m'a supprimé de ses amis Facebook.

Je ne comprends pas pourquoi des personnes s'accrochent dans des relations aussi peu satisfaisantes, pourquoi elles s'obstinent. Et nous, forcément, face à cette situation, on ressent de la culpabilité, car ces personnes ne nous font rien de mal, elles sont gentilles, juste elles ne nous correspondent plus. Mais l'autre ne s'en rend pas compte. 

Alors, on continue, on continue. On se dit que cette personne nous apprécie, alors on ne peut pas la planter. C'est la même chose dans une relation non réciproque. On parle de nous à l'autre, on s'intéresse à lui, et il répond, mais uniquement en parlant de lui. Et là on se dit "Peut être qu'il n'y a rien à répondre à ce que j'ai dit." "Peut être que ça n'en vaut pas la peine, et après tout, je n'ai pas besoin de lui, pas besoin de son soutien, je peux m'en sortir seule, ou du moins sans lui, d'autres personnes sont là." Il prend déjà la peine de nous répondre, de nous parler de lui, alors on culpabilise si on ne répond pas. Il va croire qu'on s'en fout, qu'on ne l'apprécie pas ou autre. 

MAIS NON, MERDE!

On a autant le droit que l'autre qu'il nous accorde de l'intérêt, on s'intéresse à lui, alors il doit nous rendre la réciproque. On n'est pas là pour ne faire qu'écouter l'autre, pour avoir la satisfaction d'avoir quelqu'un qui accepte de nous parler. On est là pour exister, pour être magnifié. Comme Jordane le dit dans cet article, "Et allez là où vous êtes magnifiés, pas là où vous êtes tolérés."    

Une relation, quelqu'elle soit, doit être satisfaisante, réciproque, et doit nous permettre d'être nous même. Elle ne doit pas nous faire ressentir de culpabilité. On est bien mieux sans la culpabilité, vraiment bien mieux.

 

PS: je ne suis pas sûre de la logique du fil directeur de mon article, but anyway ;)

PPS: j'espère n'avoir blessé personne dans cet article. Je ne critique pas ces personnes, juste elles ne me correspondent plus, j'ai évolué différement. Et comme le dit Jordane de Mon bon pote, faire du ménage dans son entourage permet de s'alléger et d'être plus heureux! (je sais, c'est la 3e fois que je partage cet article xD , mais cette idée d'être entourée de bonnes personnes qui contribuent à notre bonheur est essentielle pour moi, et je ne me sens pas capable de rédiger un article sur ce thème, par peur de blesser des gens...)

 

Source: National Geographic, Photo of a day

Source: National Geographic, Photo of a day

Commenter cet article

helloimtea 11/07/2014 12:54

C'est un petit peu la logique du "fuis-moi je te suis". Plus tu te désintéresses de certaines personnes qui manquent de confiance en elles plus elles essaient de s'accrocher à toi. En se disant "si je me fais plus présent peut être m'accordera t-elle de l'attention." Elles sont tellement pleine de négativité envers elles mêmes qu'elles ne regardent pas les choses en face à savoir que la relation n'est juste plus épanouissante et qu'il est temps d'évoluer sur son propre chemin. Le silence radio et la distanciation sont la seule solution pour couper le lien de plus en ténu. en espérant qu'ils comprennent tout seuls. Mais la culpabilité que tu ressens n'as pas de fondement réels. Tu es correcte avec eux et honnête avec toi même. L'important dans la vie est d'être heureuse et entourée de gens que tu aimes et qui t'aime. Garde cela en tête ma belle! Des bises!

Illyria 15/07/2014 09:34

Merci pour ce commentaire très pertinent helloimtea! L'analyse que tu fais de cette situation est très juste. D'ailleurs pour mon cadeau d'anniversaire, il m'en a parlé après un message auquel je ne lui ai pas répondu, et je suis sûre que ce n'est pas un hasard, que c'était un moyen d'attirer mon attention et de me dire qu'il était toujours là et qu'il m'appréciait... Mais bon, ainsi va la vie...
Merci beaucoup pour ton commentaire <3 Des bises!

Wondersissi 10/07/2014 22:23

Bon j'ai loupé quelques épisodes mais il me semble que tu lui as parle n'est ce pas? Tu as très bien fait. Je pense que l'Autre vivra mieux en sachant pourquoi la relation est rompue plutôt que de passer sa vie à se demander pourquoi, est ce ma faute, est ce moi qui interprète mal? Je l'ai vécu de l'extérieur mais toutes les relations finies sur un dialogue cicatrisent bien mieux, des deux côtés!

Aline - La Homemade Box 08/07/2014 16:58

Je comprends bien ton article!
J'ai eu ce même type de relation amicale dans le passé. On se parlait souvent, puis, j'ai rencontré de nouvelles personnes et j'ai évolué puis, je ne trouvais plus d'épanouissement dans cette ancienne amitié donc je me suis éloignée naturellement. Il l'a remarqué lui même et je lui réponds ce que je ressentais même s'il venait parfois me parler.
Mais cela s'est terminé vite car il n'avait plus le temps de se connecter.
Je suis d'accord avec toi, qu'une relation doit être donnant-donnant, si une personne ne fait que parler d'elle, c'est de l'égoïsme, nous aussi, on n'a le droit d'être écouté!

Illyria 09/07/2014 19:29

Merci pour ton commentaire et témoignage Aline! :) Oui c'est exactement ça avec cet ami, on évolue et finalement cette amitié ne nous apporte plus d'épanouissement, c'est la vie après tout...
Et exactement pour les relations!

Sabrina 08/07/2014 14:38

Ca m'est arrivé une fois d'être dans cette situation, et quitte à passer pour la connasse, j'ai fait lettre morte pendant un an et ça s'est tassé. Elle ne se rendait pas compte que j'étais gênée en sa présence, pas totalement à l'aise et donc pas totalement "amie". Elle ne l'a pas trop compris je pense mais tant pis, j'avais besoin de ne plus la voir comme tu dis, c'était fini, mais certains s'accrochent toujours et souvent pour de mauvaises raisons ...

Illyria 09/07/2014 19:48

Merci pour ton commentaire et témoignage Sabrina! Je comprends ton attitude, et franchement j'aurais préféré que ça se fasse comme ça, parce que c'est dur de dire à quelqu'un qu'il ne nous apporte plus rien, qu'on ne s'épanouit plus avec lui... Et tu dis juste "souvent pour de mauvaises raisons"...

Marie Kléber 08/07/2014 12:22

Je crois qu'il faut essayer de dire les choses à un moment donné. Plus on culpabilise, plus on se fait du mal. Je me souviens d'une personne comme ça avec qui je m'entendais bien. On avait développé une amitié réelle et puis suite à mon départ d'Irlande et tout ce qui allait avec, j'ai pris des distances (mais à cette époque là, j'ai pris des distances avec beaucoup de personnes). Elle n'a pas compris mon silence. J'ai essayé de m'expliquer et puis j'ai fini par comprendre et admettre que cette personne et moi, nous n'avions plus rien à partager. J'ai culpabilisé pendant longtemps et puis un jour je lui ai envoyé un mail ou je lui ai clairement dit ce que je ressentais vis à vis d'elle (sans être trop blessante) et je suis sortie de sa vie et elle de la mienne.
Ca m'a fait un bien fou!

Illyria 09/07/2014 19:50

Merci beaucoup pour ton commentaire et témoignage Marie! Je comprends ce que tu as ressenti, et oui tu as bien fait! C'est vrai que cela ne sert à rien de rester en contact avec quelqu'un uniquement parce que l'on a été amis avant et que l'on a donc toujours de l'affection pour lui, c'est la vie on évolue, il faut savoir l'accepter...