Mon plan d'action "opportunités"

Publié le par Illyria

Dans cet article, je vous parlais de mon plan d'action "je crée mon univers d'opportunités et de possibles, je fais des rencontres" ". Maintenant que j'ai commencé à le mettre en route, je peux vous en parler plus en détails. 

Ma rupture a aussi eu du mal à passer car j'ai longtemps fui les relations amoureuses, et pour une fois que j'avais envie d'être en couple, pour une fois que j'étais attirée par quelqu'un, et bien non c'était un bel échec, une belle illusion, non "face à ta solitude tu retourneras". La claque a été d'autant plus grosse que je n'ai pas un mode de vie permettant de faire des rencontres, et je savais que si je restais dans mes habitudes, je n'étais pas prête d'avoir l'opportunité de rencontrer quelqu'un d'autre... Il y a Internet aussi, mais je sature vraiment des relations virtuelles, du contact virtuel, et je souhaite que mon épanouissement passe par un autre moyen qu'être en contact avec des gens, tout en étant seule face à un ordinateur. Donc je préfère vraiment éviter cette possibilité. D'ailleurs, j'ai tenté l'expérience, j'ai rencontré l'inconnu du net, malheureusement ce n'était pas celui qui me convenait, et depuis j'ai supprimé mon compte, les contacts virtuels ce n'est vraiment plus ce que je recherche. 

Certes j'ai des amis,certes je sors, certes je ne suis pas toujours seule, mais je fréquente toujours le même type de personnes qui n'ont pas vraiment confiance en elles, qui se satisfont de leur cercle d'amis, de passer des soirées entre elles, et qui n'éprouvent pas le besoin de rencontrer d'autres personnes (ou qui n'ont pas la force, la motivation et la volonté de rencontrer d'autres personnes). Le type de personnes avec lesquelles tu es bien (enfin presque, les personnes qui sont négatives ne permettent pas de se sentir réellement bien, et ça je le ressens de plus en plus) (lien de Jordane de Mon bon pote parce qu'il explique parfaitement l'idée), avec lesquelles tu es dans ta zone de confort, mais qui ne te poussent pas à aller plus haut, plus loin, à découvrir d'autres choses et d'autres personnes. Ma zone de confort c'était ça.

Et certes, je suis plus ou moins bien avec elles, mais ce n'est pas en restant dans ses habitudes, dans ses zones familières, dans ses visages familiers que quelque chose de différent va se passer. Pour créer mes opportunités, il faut donc oser. Oser aller à la rencontre des gens, oser s'ouvrir, oser l'inconnu. Ne pas rester dans sa bulle et oser le contact avec les gens. Saisir la moindre opportunité de discussion, la continuer. Une petite victoire sur soi, car d'habitude, on se contente d'être là, d'être transparente. D'être sur la défensive. Accepter de baisser ses barrières, de montrer sa faiblesse et de montrer sa solitude. 

Pour créer mon plan d'opportunités, qui a pour objectif de rencontrer et sympathiser des gens avant tout, (vu que je suis en plein travail sur moi, je préfère me concentrer sur moi pour le moment plutôt que sur une relation à deux), donc:

- Je me suis réinscrite à mon cours de danse orientale, même si je trouvais toujours une excuse pour ne pas me réinscrire alors que ça me manque et que j'aime vraiment ça. Malheureusement, les autres danseuses ont 50 60 ans environ, donc je ne vais pas les voir en dehors du cours. Mais cela reste un moment où je suis avec des gens, où je peux discuter avec des personnes, et cela me sort de ma solitude. Faire des activités est un moyen de sortir de sa vie habituelle et de passer du temps avec des gens, de faire des rencontres, de s'enrichir.

- Je ne suis pas sortie avec mes collègues, alors que j'aurais pu le faire. Mais passer du temps avec ces collègues, c'est retourner dans le même schéma de relations. C'est sortir, passer du temps avec des personnes, mais ne pas avoir d'occasions de rencontres. Certes, je n'aurais pas été seule, mais je n'aurais pas avancé. (et non je n'aurais pas eu de bonnes surprises avec eux, non vraiment). Jérémy, du blog Demain je change, conseille de sortir seul car c'est vraiment le meilleur moyen pour rencontrer des gens : tu es libre d'aller où tu veux, d'adresser la parole à qui tu veux, et tu ne dois "traîner" personne pour faire des rencontres. Pour que sortir seul ne soit pas un échec, une occasion de plus d'être face à sa solitude, il conseille d'avoir une énergie d'enfer et d'avoir un état d'esprit ouvert et positif, pour donner envie aux gens de discuter et de passer du temps avec toi. Et aussi d'assumer que oui on est seul, et que non on n'est pas en train d'attendre nos amis. 

- J'ai profité des occasions de rencontres proposées par la communauté catholique. D'ailleurs j'ai rencontré une personne en allant lui parler comme ça, à la sortie de la messe. Malheureusement il partait dans trois semaines (dommage), mais il m'a présenté une fille avec laquelle j'ai sympathisé. Donc il faut oser aller parler avec des gens, oser les rencontres. C'est avec cette amie que je commence à créer ma vie sociale dans cette nouvelle ville.

- Je parle avec des gens que je croise. L'avantage d'habiter au 18e étage, c'est qu'on a le temps de discuter dans l'ascenseur, et je saisis régulièrement cette occasion. Cela aide à s'ouvrir aux autres, à avoir des idées pour commencer une discussion. C'est un très bon exercice d'exposition sociale. Il suffit d'oser. 

- Je dis "oui", je saisis des opportunités à chaque occasion d'activité, j'élargis mon horizon, je découvre, je m'enrichis.  

- Et je suis toujours en construction, toujours en découverte, toujours j'avance, je découvre... Mais je fais preuve de patience, les choses se débloquent petit à petit. (ça fait trois mois que j'ai commencé cet article ^^)

Ce qui compte avant tout, ce n'est pas que ce que l'on fait, mais comment on le fait et avec quel état d'esprit on le fait. C'est son état d'esprit et sa volonté de changer, de bouger qui fera réellement avancer et évoluer les choses. 

Source: Naked in the rain - Deviantart (ma fournisseuse officielle d'images...)

Source: Naked in the rain - Deviantart (ma fournisseuse officielle d'images...)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Carnet Positif 01/06/2014 18:40

Billet très intéressant ! Pas si évident de se lancer, d'oser... Mais comme tu le dis, l'important est l'état d'esprit dans lequel tu es !

Illyria 03/06/2014 12:50

Merci Carnet Positif! :) Oui l'état d'esprit dans lequel on est change tout, si on n'a pas envie, si on reste renfermé sur soi, si on ne dégage rien de positif, rien ne changera, il faut de l'énergie et du positif!

maviedebrune 01/06/2014 18:36

Contente pour toi, tu avances !!!! :)

Illyria 03/06/2014 12:49

Oui exactement, merci beaucoup maviedebrune! :)

Lucie Sullivan 01/06/2014 13:24

Bravo pour cette avancée ! J'avoue que je n'aime pas sortir seule ^^. Enfin aller au cinéma, faire du shopping seule ça va mais par exemple aller me balader seule, aller en boîte seule, je ne le sens pas !

Illyria 03/06/2014 12:49

Merci Lucie S! :) Oui je parle de sortir seule, mais je ne le fais pas pour toutes les occasions ^^ Me balader seule, c'est pas un problème pour moi, mais aller en boîte, c'est beaucoup moins drôle ^^ Il faut repérer les occasions qui s'y prêtent :)