Trouver l'énergie de se battre

Publié le par Illyria

Quand il faut mener plusieurs combats de front, où trouver l'énergie pour se battre?

 

J'en parlais dans mon précédent article, j'ai traversé un ascenseur émotionnel, et je dois faire face à plusieurs choses qui me pèsent, à plusieurs combats, à plusieurs choses qui me prennent mon énergie et m'affectent émotionnellement:

- construire ma vie sociale dans ma nouvelle ville, rencontrer des nouvelles personnes

- "mon combat contre la dépendance affective", un combat contre soi même. Réfléchir, se remettre en cause, prendre conscience, ressentir, travailler, avancer, se découvrir, s'affirmer, devenir soi.

- ma vie professionnelle avec sa pression et où tout ne se passe pas aussi bien que je l'aurais souhaité.

- mon travail scolaire à faire, et en alternance, quand on a déjà travaillé toute la journée, ça demande de l'énergie de passer encore ses soirées à travailler alors qu'on a juste envie de vivre, de se vider l'esprit et de ne pas avoir une pression supplémentaire. 

Et face à tout ça, il est très facile de se laisser aller, de se laisser tomber, de ne plus supporter toute cette charge émotionnelle, de se faire absorber par toute cette charge.

"Je sens que je me perds"

(http://www.dailymotion.com/video/x1dmj8d_indila-s-o-s_music)

(J'assume mon lien vers un son d'Indila, les paroles d'une grande partie de son dernier album me parlent beaucoup, beaucoup)

Source: compte Instagram de skwwi http://instagram.com/skwii

 

Mais le but est d'aller mieux, et de pouvoir relever tous ces défis, de pouvoir tous les affronter, et d'en sortir vainqueur. Pour cela, il faut savoir comment utiliser de manière utile et pertinente son énergie, savoir quoi en faire, comment l'économiser. 

Pour préserver son énergie:

- Ne pas se disperser. N'essayez pas de mener tous les combats en même temps, vous n'aurez pas l'énergie suffisante pour supporter toute cette charge émotionnelle. Une chose après l'autre. Quand vous luttez au travail, pensez seulement au travail. Puis faites une pause, ressourcez vous. Quand vous luttez contre vous même, que vous faites un travail sur vous, pensez uniquement à vous. Ne vous dites pas "j'ai encore cela à faire, encore cela, il faut que je pense à ça aussi" Non vous êtes ici là maintenant face à ce problème, et les autres seront pris en charge quand leur tour viendra. Une chose après l'autre.

- Faire une pause. Quand vous sentez que vous allez craquer, que vous ne tenez plus, faites une pause. Sortez, partez, allez vous poser dans un endroit tranquille. Arrêtez de penser, coupez tout, et concentrez vous sur l'instant présent. Vous êtes ici dans le maintenant, profitez. Faire une pause permet réellement de se ressourcer et de reprendre des forces pour partir au combat, et redonne de l'énergie pour mieux affronter ce qui nous pose problème. 

- Se concentrer sur soi, prendre du temps pour soi, se reposer.  Les autres, vos amis, ont peut être des difficultés aussi, peut être qu'ils ont besoin de parler, d'être soutenus, mais en les soutenant, en vous intéressant à eux, cela utilise votre énergie à vous, cela prend votre énergie. Et vous avez déjà besoin de votre énergie à vous pour mener votre vie, pour faire face à tous les combats qui s'y trouvent. Il faut alors savoir ne pas trop donner, savoir se recentrer, savoir se préserver. Pas se refermer complètement, loin de là, mais ne pas se perdre dans les autres. Si vous sentez que vous n'avez pas cette énergie à donner à quelqu'un, ne le faites pas. Cette personne trouvera sûrement quelqu'un d'autre, et cela vous évitera d'aller moins bien vous.

- Faire un projet pour soi, faire quelque chose pour seulement soi. Faire quelque chose qui nous plait, une activité qui permet de penser à nous, de se concentrer sur nous, et d'oublier tout le reste. Une activité qui permet de construire quelque chose, de se concentrer sur un projet. Voir l'avancée de celui-ci apporte une satisfaction et donne le sentiment d'avancer dans sa vie, et que l'on va pouvoir surmonter tous ces problèmes, qu'on ne va pas se laisser abattre, et que l'on va en sortir vainqueur. Il sera alors une énergie, une force dans laquelle vous pourrez puiser pour avancer face aux autres difficultés. Cela peut être écrire, seulement pour soi, sans la pression du jugement des autres, de la réaction des autres sur ce que vous avez fait, peindre, dessiner, prendre des photos, faire du sport, bref construire un projet. Faire quelque chose pour se déconnecter. 

- Ecrire. Ecrire, écrire et écrire. Ecrire ce que l'on ressent, s'exprimer, se libérer, poser sur papier ou sur écran ce qui nous pose problème permet réellement de s'en libérer et de se sentir mieux après. De se sentir apaisée. Utilisez un cahier qui sera votre cahier dans lequel vous aurez la place de vous libérer et de vous exprimer.

- S'ouvrir aux autres. Aux personnes positives, qui peuvent vous soutenir, qui peuvent vous apporter quelque chose. Laisser les personnes négatives loin de vous, très loin de vous. Parler de soi, de ses difficultés, peut permettre d'obtenir un soutien et de la compréhension. Vous vous sentez moins seule et les autres vous donnent de l'énergie. Je profite de ce paragraphe pour vous écrire que vous les lectrices de mon blog m'apportez beaucoup, cela m'apporte beaucoup d'échanger avec vous, cela m'apporte du positif et du soutien. Donc s'ouvrir aux autres, aux personnes qui peuvent nous aider est vraiment essentiel. Cela peut être aussi seulement discuter avec quelqu'un, simplement une discussion légère, mais qui permet de se déconnecter de tout ce que vous avez à faire, qui vous donne le sourire, et qui vous permet de vous sentir mieux, de vous sentir revigorée.

- Passer du temps avec ses amis et sa famille. Etre avec des gens que l'on aime, se sentir bien avec eux. Etre heureuse. Se ressourcer, retrouver de l'énergie. 

- Se laisser le temps. Chaque chose en son temps, rien ne presse. Tant qu'on se donne les moyens d'aller mieux, tant qu'on est prêt à reconstruire sa vie, à aller de l'avant, il ne faut rien précipiter, au risque de se perdre encore une fois. (Merci Marie Kléber pour ton commentaire)

Et si vous sentez que vous vous enfoncez, que vous avez besoin d'un soutien pour faire face à tous ces combats, n'hésitez pas à vous faire aider. Je sais personnellement que je fais face à de trop grosses choses, et trop de choses à la fois, et que je ne m'en sortirai pas seule, sans en parler avec quelqu'un qui sait aider les gens. (comprendre, un psy)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Source http://photography.nationalgeographic.com/photography/photo-of-the-day/dancer-reflection-colors/

Source http://photography.nationalgeographic.com/photography/photo-of-the-day/dancer-reflection-colors/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

aurelie_gabriel 15/05/2014 16:56

Et bien je n'ai pas grand chose à rajouter, merci pour ces conseils, toujours utile!!
Je suis moi même passée par l'alternance, je l'ai plutôt bien vécu, mais j'ai dû arrêter mes activités annexes, comme la danse ou la peinture, puis derrière, les 2 pieds dans monde du travail, je n'ai jamais repris. Courage!! Pour tout le reste, quand je me noie, je tente de visualiser mes buts, je crée dans ma tête la situation de réussite, je vis la scène. Ca me permets de me concentrer sur le but et de l'aborder positivement. Bisous

Illyria 17/05/2014 11:50

Merci pour ton commentaire Aurélie, et de rien pour ton merci!
C'est bien l'alternance, mais il faut vraiment être motivée... Je comprends pour tes activités, mais c'est dommage que tu n'aies jamais repris après! Mais c'est vrai qu'un enfant ça occupe bien aussi ^^
Merci pour ta façon de visualiser les buts, c'est effectivement une très bonne chose de se fixer des objectifs, je garde ton idée. Bisous!

Emilie 07/05/2014 20:58

Tes conseils sont très bien ! Il faut savoir se créer une énergie positive autour de soi et se recentrer sur l'essentiel :)

Illyria 08/05/2014 10:06

Merci Emilie pour ton commentaire! Oui tu as raison, tu résumes très bien l'idée de ce qu'il faut faire :)

Marie Kléber 07/05/2014 09:55

Tu donnes de très bons conseils Illyria. Je me retrouve dans la plupart de ces combats à mener. Et comme tu le dis si bien, chaque chose en son temps. On ne renverse pas la vapeur d'un seul coup. Je crois qu'il faut aussi intégrer le facteur temps et se dire que tant qu'on se donne les moyens d'aller mieux, tant qu'on est prêt à reconstruire sa vie, à aller de l'avant, il ne faut rien précipiter, au risque de se perdre encore une fois.

Je me répète, mais continues, tu es sur la bonne voie.

PS - Se faire aider est essentiel dans certains cas. Se confier à quelqu'un d'extérieur et de professionnel peut nous faire prendre conscience de beaucoup de choses et nous pousser vers l'avant.

Belle journée à toi.

Illyria 08/05/2014 10:09

Merci pour ton commentaire Marie, il est très pertinent, et j'ai d'ailleurs édité la fin de mon article pour rajouter ton conseil sur le temps :)
Oui je pense que c'est important aussi de se faire aider par quelqu'un, il nous aide à prendre conscience de certaines choses qu'on refuse de s'admettre soi même ou dont on a tout simplement pas conscience, ça ne peut que amener une ouverture positive :)
Merci pour tes encouragements! Belle journée à toi aussi, bises <3

De.Lye 06/05/2014 23:09

Courage ! Va à l'essentiel. Pour l'alternance, je me doute que ça ne doit pas être facile de concilier le travail et les devoirs. Il faut une certaine organisation ^^. Et oui si tu en ressens le besoin va voir une psy :-). Ca ne peut qu'être bénéfique ! A bientôt!

Illyria 08/05/2014 10:07

Merci DeLye! :) Pour l'alternance, oui il faut de la MOTIVATION, et accepter de passer beaucoup de son temps à travailler, mais bon ça en vaut le coup ^^
J'ai commencé à voir un psy en effet :) On verra où ca me mènera ^^ Merci pour ton soutien <3