Serais tu dépendante émotionnelle?

Publié le par Illyria

Dépendance émotionnelle, dépendance affective, vaste sujet difficile à cerner mais tellement important à comprendre pour avoir des relations saines et épanouissantes...

Je suis aussi heureuse d'avoir arrêté avec cet inconnu du net, parce que je me suis rendue compte que j'étais en train de devenir dépendante de lui... Dépendante, pas amoureuse. Oui vous avez bien lu, oui lui et moi, on s'était bien trouvé, le très bon feeling entre nous n'était pas un hasard. Inconsciemment on avait trouvé quelque chose chez l'autre qui nous permettait de combler, de satisfaire un manque chez nous, et si on avait continué, on aurait cherché à combler ce manque. Mais tout n'aurait été qu'illusion, une lutte en vain pour combler ce manque car c'est avant tout en faisant un travail sur soi que l'on peut combler ses failles, pas en faisant un transfert sur l'autre. Cette lutte en vain aurait certes amené une relation forte, une relation passionnée comme on dit, mais la passion apporte souvent plus de souffrances que d'épanouissement. Car dépendance = angoisses = rapports non sains = relation non épanouissante = souffrance. Et l'amour ne doit jamais être synonyme de souffrance. J'ai su reconnaître les signes que je devenais dépendante, et pas amoureuse ou simplement attirée par lui, parce que j'ai déjà été dépendante pendant un an de ce cher N. ...

Donc à partir de mon expérience et de toujours le même livre, "Je ne souffrirai plus par amour" de Lucia Exteberria, voici quelques pistes qui peuvent t'aider à identifier si tu es dépendante.

Qu'est ce que la dépendance émotionnelle?

J'ai un peu de mal à définir vraiment ce terme, donc d'après Lucia Extebarria: "Un besoin affectif inassouvi et persistant, que l'on tente de combler de façon inappropriée avec d'autres personnes" "C'est le fait de certains couples, unis par un lien excessif et déséquilibré, ne comportant pas les caractéristiques d'une relation saine: la considération, l'honnêteté, l'empathie, le respect mutuels" "C'est le fait d'être incapable de mettre fin à la relation qui fait souffrir, et de ne pas pouvoir se résoudre à ce que cette relation se termine, de s'accrocher à de faux espoirs."

Pour résumer, la dépéndance émotionnelle, c'est l'art de s'attacher excessivement à des personnes parce que l'on croit qu'elle comble un manque chez nous, mais qui ne nous conviennent pas, car seuls nous pouvons régir nos démons et pas une autre personne, et donc qui nous font souffrir. 

Tu es dépendante émotionnelle si...

- Tu es incapable de te sentir en confiance avec la personne. Malgré les signes d'intérêt et d'affection que cette personne te porte, tu trouves toujours quelque chose, toujours une faille qui te fait douter, qui te fait dire que non il n'est pas sincère avec toi et qu'il joue avec toi. Tu as toujours l'impression d'être prise pour une conne ou de courir après quelqu'un qui n'en a rien à faire de toi. Tu as toujours peur d'être abandonnée et de te retrouver seule.

- L'absence ou le manque de contacts avec cette personne t'angoisse. Tu vis très mal le fait de ne pas discuter avec cette personne. Si pendant un jour, vous n'avez pas eu de contacts, pour toi ce n'est pas normal, tu le vis mal. Le manque de contacts te fait alors culpabiliser, tu te dis que c'est ta faute si vous ne vous êtes pas parlés, tu ne le remets jamais en cause lui. Tu n'es jamais sereine avec lui, tu n'arrives jamais à être en paix.

- Malgré toutes ces souffrances et tous ces doutes, tu penses toujours à cette personne. Tu penses à lui et tu veux toujours faire quelque chose pour lui. Tu veux lui donner, tu veux l'aider à aller mieux, tu veux le soutenir, même si lui ne fait rien pour toi, même si la relation est à sens unique et que tu donnes sans recevoir. 

- Tu es malheureuse, que cette personne soit là ou qu'elle ne soit pas là. L'absence t'angoisse, mais les contacts avec lui t'angoissent aussi car ils ne t'apportent jamais autant que tu ne le souhaites. Tu trouves toujours quelque chose, un défaut à reprocher qui aurait pu rendre les contacts meilleurs et qui t'auraient apporté satisfaction. Tu veux toujours plus.

- Ta vie tourne autour de cette personne. C'est lui qui rythme ton moral. Si cela se passe bien avec lui, tu vas bien. Si cela se passe mal, tu vas mal aussi. Tu recherches constamment son affection, et pour cela tu réfléchis à des moyens d'attirer son attention, à des moyens d'attirer son intérêt. Tes activités sont tournées dans ce but.

- Tu as conscience que ces rapports, cette relation n'est pas satisfaisante, qu'elle te fait souffrir, mais tu es incapable d'y mettre fin. Tu le sais, tu le sais, mais tu trouves toujours une excuse, tu trouves toujours quelque chose qui te fait culpabiliser, quelque chose qui te fait dire que non tu ne peux pas planter cette personne, parce qu'elle va souffrir à cause de toi. Quelque chose qui te fait dire que c'est toi qui te trompes, que lui a raison, et qu'avec plus de patience, plus de compréhension, cela ira mieux. 

- La solitude t'angoisse. Tu as peur de te retrouver seule, tu ne supportes pas d'être seule, face à toi même. Tu as toujours besoin d'être en contact avec des gens, d'être en mouvement. Tu enchaînes les relations de proximité avec une personne ou les relations amoureuses, tu ne supportes pas l'idée de ne pas être en couple, de ne pas être proche de quelqu'un. 

- Ta confiance en toi ou/et ton estime de toi est faible. Tu ne t'aimes pas vraiment, tu as l'impression que les autres ne t'apprécient pas vraiment et que tu le mérites, parce que tu estimes que ta personnalité n'est pas intéressante, ou parce que tu ne te sens pas belle, tu n'apprécies pas ton physique. Tu estimes que tu ne mérites pas le bonheur, que tu n'as pas le droit d'être heureuse. 

 

Comment mettre fin à la dépendance émotionnelle?

Si tu te reconnais dans ces lignes, si tu as tendance à toujours reproduire le même schéma affectif / relationnel, alors peut être qu'un travail sur toi est nécessaire. Il est réellement difficile de comprendre le fonctionnement de notre psychologie et de notre inconscient. Tellement de choses rentrent en compte, tellement de choses sont refoulées, c'est tellement difficile de s'y retrouver... Mais si à un moment tu vois que tu as envie d'avancer, mais que tu es bloquée, que tu es perdue, que tu ne sais pas comment faire, que tu es toujours attirée par le même type de personne, ou que tu es incapable d'être réellement seule, sans aucune dépendance envers quelqu'un, alors il serait peut être utile de réfléchir et de te poser des bonnes questions. Seulement un certain type de personnalité provoque cette dépendance émotionnelle. Elle est propre à toi, ta personnalité et ton histoire. Pour l'éviter, il faut tout d'abord l'identifier, et identifier les causes de ce schéma d'attirance. Ca demande de la réflexion sur soi, de parler et de mettre en évidence des choses dont on préfère qu'elles restent cachées au fond de nous mêmes, ça demande de se mettre à nu et cela peut être douloureux.

Il faut aussi apprendre à s'aimer, avoir confiance en soi et avoir une meilleure estime de soi. Apprendre à avoir conscience que l'on mérite le bonheur, que l'on mérite d'être heureux. Apprendre à vivre seule, à vivre avec la solitude et à l'aimer. 

C'est évidemment un parcours compliqué à franchir. Le chemin vers le bonheur peut être parsemé de souffrances, mais il promet un avenir meilleur. 

Comme le résume si bien Diglee, dans cette image de son post Amour:

Il s'agit de survie basique.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Source: http://photography.nationalgeographic.com/photography/photo-of-the-day/foxes-sparring-alaska/

Source: http://photography.nationalgeographic.com/photography/photo-of-the-day/foxes-sparring-alaska/

Commenter cet article

maviedebrune 10/04/2014 13:23

Bon bah merci d'avoir mis des mots sur ce que j'ai vécu !!!!! Ton article est vraiment bien écrit, et reflète très bien la vérité des choses !!!!

Les chroniques de Marie Kléber 25/03/2014 09:35

Un article qui me parle beaucoup. Je suis justement en train de me reconstruire, suite à ce constat de dépendance affective. Il faut aussi dire qu'il y a des personnes qui en abusent, qui te sentent faible et qui profitent de la situation pour que tu perdent pied.
S'aimer, s'estimer, apprendre à se connaître, penser à soi, réfléchir sur soi, comprendre "pourquoi", autant de marches à gravir pour sortir de la dépendance affective et s'élancer sur le chemin de la vie, en toute sérénité.

Illyria 25/03/2014 18:45

Merci pour ton commentaire :) je comprends tout à fait ce que tu veux dire, et en effet pour avancer, il faut changer ses façons de penser, mais aussi réfléchir sur soi, comprendre pourquoi, c'est toute une montagne à escalader, mais je suis sûre que ça en vaut la peine, on mérite mieux que d'avoir des relations sociales non épanouissantes et de s'oublier.

CamilleG 20/03/2014 10:33

wahoo génial cet article !

Illyria 20/03/2014 22:34

Merci Camille <3

Jordane de MonBonPote 20/03/2014 02:32

Hey bien ! Tu fais un gros travail sur toi !
C'est difficile, je sais ce que c'est, je l'ai été il fut un temps... Puis j'ai compris qu'aucun bien, aucune personne ne pouvait me rendre heureux avec moi-même, plus que moi-même (tu me suis toujours ? ;) )
"d'abord l'identifier, et identifier les causes de ce schéma d'attirance" t'as une bonne méthodologie, je vais te recruter bientôt ! :)

Illyria 20/03/2014 22:35

Merci pour le commentaire Jordane, ça me fait très plaisir venant de toi <3 Merci pour les conseils et pour le compliment! Oui je te suis parfaitement, maintenant il faut que j'en prenne conscience et que je le mette en application... ;)