Fatigue mentale, fatigue sociale - Légèreté #2

Publié le par Illyria

 

Je suis fatiguée en ce moment. Pas forcément physiquement, mais plutôt mentalement. J'aimerais arrêter de réfléchir, j'aimerais que mon esprit se mette sur pause. Qu'il profite simplement de l'instant présent. Juste être là. Profiter. Arrêter de se dire "il faut que..." "ne pense pas à ça" "non tu ne dois pas ressentir ça." Arrêter de lutter.

Ca fait deux semaines que mon fail sentimental a eu lieu. Deux semaines que je lutte pour ne pas rester sur cet échec. Que je lutte pour m'en sortir, pour l'oublier. Oublier ces sensations qu'il me donnait. Oublier ces sensations physiques. Ne plus rien ressentir qui soit lié à lui. Seulement la paix. Seulement être apaisée. Mais ça demande un effort  de ne pas se laisser aller, de ne pas se laisser enfoncer. Ca demande un effort de ne pas retourner dans sa solitude. Ca demande un effort de sortir de son schéma habituel de vie solitaire. Cela requiert de l'énergie de réfléchir à la mise en route de ce "plan je créé mes opportunités", puisque je suis dans un nouvel environnement, une nouvelle ville que je connais peu, dans laquelle je ne suis pas intégrée. De l'énergie pour trouver des solutions.

De l'énergie pour se motiver, et pour ne pas se contenter de passer ses soirées seule et d'attendre le week end pour vivre, et retrouver ces personnes que l'on connait dans son autre ville. De la réflexion "je pourrais faire ça", "il faut que je fasse cela", "il faut que je saisisse cette opportunité". De l'énergie pour une nouvelle vie.

Le travail demande de l'énergie aussi, de la réflexion, beaucoup de réflexion et de concentration. Pas de temps pour l'esprit de se reposer. Les liens sociaux demandent de l'énergie aussi. Discuter avec quelqu'un, trouver des idées, entretenir une conversation. Des choses banales, mais qui demandent plus d'énergie que d'être seule. Cette impression que les autres me prennent mon énergie. Je suis la seule à ressentir ça? A avoir cette impression que les contacts avec les autres me prennent mon énergie? A avoir ce besoin de me retrouver, d'être seule avec moi même pour pouvoir me ressourcer et pouvoir repartir d'attaque? 

Tous ces efforts se cumulent et finissent par peser. Je ressens alors juste l'envie d'arrêter. L'envie de pouvoir simplement profiter. De ne pas se dire "ne mange pas ça, sinon ta peau va te le faire payer", "tu n'as pas faim alors ne mange pas, c'est de la compensation émotionnelle", de ne pas se dire "ne pense surtout pas à lui". L'envie de couper, de faire une pause. L'envie de profiter de l'instant présent, sans aucune pression. D'être seulement avec moi et de profiter, d'être simplement heureuse avec ce que j'ai là maintenant tout de suite.

 

Alors je me suis juste posée. Je me suis arrêtée. Le temps de me retrouver, de me ressourcer, de reprendre des forces. Je me suis assise au soleil, et j'ai profité de la chaleur de ses rayons. Seule. Sans personne avec qui discuter. Sans rien d'autre à faire que de regarder autour de soi. Regarder toutes les fleurs qui ont éclos au sol, voir le printemps s'imposer de plus en plus, la nature renaître. Se ressourcer. Retrouver de l'énergie. Contempler la beauté de la nature. C'est ça la légèreté, profiter de l'instant présent. Sans se mettre la pression, profiter de sa situation actuelle. Se dire que on verra ce que nous réserve l'avenir. Qu'il n'y a aucune urgence. Prendre le temps, laisser au rythme sa possibilité de trouver son tempo. Sans pression, se laisser aller. Se laisser aller à la futilité de la beauté en prenant ces fleurs en photo. Légèreté.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Fatigue mentale, fatigue sociale - Légèreté #2
Fatigue mentale, fatigue sociale - Légèreté #2Fatigue mentale, fatigue sociale - Légèreté #2
Fatigue mentale, fatigue sociale - Légèreté #2Fatigue mentale, fatigue sociale - Légèreté #2

Publié dans instagram, légèreté

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article